Le 27 mars 1944, un détachement de la division Brehmer massacra cinq civils sur le territoire de la commune de Saint-Pancrace (Dordogne). Cinq autres furent arrêtés dans cette commune et exécutés à Brantôme le même jour.

Du 26 mars au 2 avril 1944, la division Brehmer traversa la Dordogne, traquant les maquisards et massacrant de nombreux civils, souvent dénoncés pour avoir aidé le maquis, ou dépourvus de papiers, ou bien encore parce qu’ils étaient d’origine juive.
A Saint-Pancrace, les cinq hommes furent abattus au lieu-dit La Tuilière, sur la RD n° 8. Il s’agit de :
BELAIR Marcel
CALVI Roland, Maurice, Germain
LACOSTE René
MULLER Eugène, Pierre, d’origine juive.
NOUAUD Félix, Georges ou Edmond


Cinq hommes dont quatre d’origine juive furent arrêtés dans la commune et conduits à Brantôme où ils furent massacrés le jour même avec 9 autres victimes. Il s’agit de :
BAER Guillaume
BONEM Charles
BONEM Jules
LAPEYRONNIE Henri.
LEDERMAN Armand
Sources

SOURCES : Guy Penaud, Les crimes de la division Brehmer, La traque des résistants et des juifs en Dordogne, Corrèze, Haute-Vienne (mars-avril 1944), Périgueux, Éditions La Lauze, 2004, p. 168-169, 402. — Bernard Reviriego, Les Juifs en Dordogne, 1939-1944, Périgueux, Éditions Fanlac-Archives départementales de la Dordogne, 2003, p. 417 [Eugène Muller]. — Saint-Pancrace sur Wikipedia

Dominique Tantin

Version imprimable de cet article Version imprimable