Dans la nuit du 20 au 21 août 1944, le maquis de Saint-Aignan-Orbigny (Indre-et-Loire) de la 4ème Compagnie du sous-secteur Nord-Indre, harcèle une colonne allemande, en retraite par la route Genillé, Orbigny, St-Aignan (la D 89) ; au petit matin, une voiture de dix maquisards arrive dans Orbigny et se heurte à un détachement allemand : des échanges de coups de feu ont lieu et des maquisards sont blessés, mais peuvent s’échapper, 2 sont tués, Lascas et Marteau ; Pinault est fait prisonnier, puis fusillé par les Allemands.
LASCAS Hubert, Serge
MARTEAU François, Léopold, Louis
PINAULT Olivier, Hubert
Sources

SOURCE : G .Guéguen-Dreyfus et B. Lehoux, Résistance Indre et Vallée du Cher, 1970.

Michel Gorand

Version imprimable de cet article Version imprimable