Né le 30 juillet 1897 à Adalbazar (sans doute Adabazar, aujourd’hui Adaparazi en Turquie), massacré le 16 mai 1944 à Lyon (Rhône), 14 avenue Berthelot (VIIe arr.), siège de la Gestapo ; tailleur d’habits ; victime civile.

Nersès Aladjadjian était le fils d’Adjik Aladjadjian et de Yerkine Delerian. Il demeurait à Lyon (Rhône), 3 rue Villeroy (IIIe arr.). Il était tailleur d’habits et célibataire.
Le 16 mai 1944, Nersès Aladjadjian fut exécuté par la police allemande à coups de mitraillette, à l’École du service de santé militaire (siège de la Gestapo), 14 avenue Berthelot (Lyon, VIIe arr.). Selon la version des Allemands, il fut tué alors qu’il essayait de s’enfuir. Vers 21h30, son corps et celui de Lazare Buchner furent transportés à l’Institut médico-légal par la police française.

Notice en cours de rédaction.
Sources

SOURCES : Arch. Dép. Rhône, inventaire du Mémorial de l’Oppression (3808W), 45W50.— Arch. Mun. Lyon, acte de décès 580 (VIIe arr.).— Paul Garcin, Interdit par la censure, 1942-1944, 1944.

Jean-Sébastien Chorin

Version imprimable de cet article Version imprimable