Né le 17 janvier 1924 à Saint-Yrieix-la-Perche (Haute-Vienne), exécuté sommairement le 16 février 1944 au moulin de la Papeterie de Beyssenac (Corrèze) ; domestique agricole ; réfractaire au STO dans un refuge de l’Armée Secrète (AS).

André Duredon
Crédit : AFAV
André Dureton était issu d’une famille de six enfants (trois filles et trois garçons). Les parents, décédés prématurément (la mère en 1925, le père en 1930) avaient exercé la profession d’agriculteurs. Une solidarité familiale avait été mise sur pied pour venir en aide aux jeunes orphelins ; un oncle, prisonnier en Allemagne en 1940, avait ainsi été le tuteur du jeune André.
Ce dernier était début 1944 « domestique agricole » dans une ferme de la commune de Glandon (Haute-Vienne) dont le propriétaire venait en aide aux jeunes désireux d’échapper au S.T.O. Il semble que le jeune homme, réticent à gagner le refuge du moulin, ait été persuadé de le faire par certains de ses camarades.
Il faisait partie d’un groupe de 50 à 60 jeunes installé en ces lieux par Fernand Devaud et Raoul Audrerie, alias « Crapaud », responsables de l’A.S. Dordogne Nord. Le matin de l’attaque, il semble qu’il ait été tué par les premiers tirs allemands alors qu’il dormait encore.
Il a été inhumé au cimetière de Payzac (Dordogne) le 19 février 1944, puis sa dépouille mortelle fut transférée dans celui de Saint-Yrieix-la-Perche le 1er novembre suivant.
Il a été déclaré « Mort pour la France » le 19 janvier 1945. Son nom figure sur la stèle qui a été dressée square du Pont-Lasveyras à Saint-Yrieix la Perche en mémoire des cinq victimes du massacre originaires de la localité. Une cérémonie officielle y a lieu chaque 16 février avant celle du Moulin de La Papeterie.
Depuis 2003, une rue de Saint-Yrieix-la-Perche porte son nom.


Voir Moulin de la Papeterie, commune de Beyssenac ; massacre dit du Pont Lasveyras (16 février 1944)
Sources

SOURCES : Archives privées de la famille Duredon. — P.V de la gendarmerie de Lanouaille, 21 février 1944. — Archives Départementales de la Corrèze et de la Dordogne. — Martial Faucon, Francs-Tireurs et Partisans français en Dordogne, Périgueux, Éd. La Lauze, 2006. — AFAV (coll.), Massacre au Pont-Lasveyras, 16 février 1944, les archives parlent, 2016. — AFAV, Massacre du Pont Lasveyras, 2011.

Jean-Claude Bellarbre, Marie-Christine Thouin, Lucette Audrerie

Version imprimable