Dans cette commune du Pas-de-Calais, au lieu-dit la ferme du Paradis, un détachement de la division SS Totenkopf massacra 99 soldats britanniques prisonniers. Il y eut deux survivants.

Stèle commémorative à Lestrem
Crédit : site Maquisards de France
Après avoir perdu le contact avec leur unité, une centaine de soldats du 2e bataillon du Royal Norfolk Regiment se retranchèrent dans une ferme isolée, dite la ferme du Paradis, et résistèrent aux assauts des Waffen SS de la 14e compagnie de la Division Totenkopf, placés sous le commandement du Hauptsturmführer (capitaine) Fritz Knöchlein. Ils se rendirent après avoir épuisé leurs munitions.
Ils furent alors alignés contre un mur et mitraillés ; des victimes furent achevées à coups de baïonnette. Les SS tuèrent 97 soldats ; il y eut deux survivants, Albert Pooley et William O’Callaghan, blessés et laissés pour morts qui parvinrent à se cacher jusqu’à leur capture quelques jours plus tard par une unité de la Wehrmacht. Ils purent témoigner des circonstances de ce crime de guerre.
En 1942, les corps furent exhumés par les autorités françaises et transférés dans le cimetière communal, désormais appelé aussi the Le Paradis War Cemetery. Une stèle commémore ce massacre. Nous ne disposons pas, pour l’instant, de la liste des victimes.
En août 1948, Fritz Knöchlein fut condamné à mort par un tribunal militaire britannique et pendu le 21 janvier 1949 à Hemelin (Allemagne).


Il s’agit de l’un des nombreux massacres perpétrés par cette division SS au cours de la campagne de mai-juin 1940.
Pour l’interprétation du comportement de cette unité, merci de se reporter à la monographie du massacre de Simencourt (21 mai 1940)
Sources

SOURCES : Hélène Guillon, Les massacrés par les Allemands en France, 1940-1945, Étude sur la répression extrajudiciaire allemande en France de l’invasion à la Libération, mémoire de Master 2 sous la direction de Michel Boivin, Université de Caen, UFR d’Histoire, 2005-2006, Annexes. — Jean-Luc Leleu, La division SS-Totenkopf face à la population civile du Nord de la France en mai 1940, Revue du Nord 4/2001 (n° 342), p. 821-840. — Wikipedia, massacre du Paradis. Wikipedia, en anglais, Le Paradis massacreWikipedia, Fritz Knöchlein. — Maquisards de France

Dominique Tantin

Version imprimable de cet article Version imprimable