Dans ce village de Meurthe-et-Moselle, lors des combats de la libération, cinq habitants furent exécutés par des parachutistes allemands en garnison dans le fort.

En septembre 1944, le fort de Villey-le-Sec constituait une défense importante tenue par des parachutistes allemands. A l’approche de la 319e RI de la 80e DIUS, la population se cachait dans les caves voûtées de ce village de vignerons. Les Américains pénétrèrent dans le village le 5 septembre et des tirs violents furent échangés avec les Allemands. Le soir, alors que les Américains étaient retournés sur leur base initiale, le village fut bombardé.
Le lendemain, 6 septembre, vers 15h, des Allemands qui patrouillaient dans le village réclamèrent de l’alcool à un groupe caché dans la cave Decouteix. Comme on leur répondit qu’il n’y en avait pas, ils firent sortir tout le monde, fouillèrent la maison, ne trouvèrent rien, laissèrent femmes et enfants rentrer et emmenèrent avec eux les hommes. Ils furent emmenés au fort pour soi-disant effectuer des travaux et gardés dans un fossé de la batterie sud du fort de Villey. Soudain, des grenades furent lancées dans le fossé. Lucien Mourize, son père Albert et Prosper Sayer furent tués sur le coup. Paul Gigleux fut achevé à la baïonnette. Louis Grandjean fut abattu pendant sa tentative de fuite. Joseph Mourize et Henri Decouteix réussirent malgré leurs blessures à s’enfuir d’autant que les Allemands n’insistèrent pas, rejoignant leurs camarades au combat. Le lendemain, des maisons furent incendiées, le clocher abattu. Le maire, A. Humbert, protesta auprès de deux soldats allemands. Ils l’emmenèrent et on n’eut plus jamais de nouvelles de lui.
Le village fut libéré le 10 septembre. Les corps laissés sur les lieux du massacre furent alors récupérés et mis dans de grossiers cercueils. L’absoute fut donnée en début d’après-midi par le curé sous la canonnade. Quatre furent inhumés dans le cimetière communal, Paul Gigleux dans celui de Gondreville.
A l’exception de Paul Gigleux, les cinq autres victimes figurent sur le monument aux morts de Villey-le-Sec.
- GIGLEUX Paul
- GRANDJEAN Louis
- HUMBERT A.
- MOURIZE Pierre, Ernest dit Albert
- MOURIZE Lucien
- SAYER Prosper
Sources

SOURCES : René Jolin et Jean-Pierre Uriot, La libération de Villey-le-Sec, in Etudes touloises, 1995, p. 23-29. — Site Histoire Lorraine. — MémorialGenWeb.

Philippe Wilmouth

Version imprimable de cet article Version imprimable