Ce 9 août 1944, aux premières heures du jour, un kommando allemand surprend, suite à une dénonciation, un groupe de maquisards qui campait dans le bois de La Garenne situé sur la commune de Saint-Georges-sur -Allier, proche de la ville de Billom ; 6 maquisards furent exécutés

La région de Billom, un des premiers lieux de résistance à l’occupation nazie dans le département, a déjà payé un lourd tribut depuis décembre 1943. Rafles de Billom, de Saint-Maurice-ès-Allier, de Glaine-Montaigut , de Lachaux- Montgros, de Saint Julien de Coppel, la fusillade du Bois de Lachat à Pérignat-sur Allier…un autre drame se joua en ce début du mois d’août 1944, à Saint Georges-sur Allier sur cette commune proche de Billom,
Une trentaine de maquisards, dépendant des Corps Francs sous les ordres de Lucien Pialat étaient retranchés dans ce petit bois de la Garenne, situé sur la commune de Saint-Georges-sur-Allier. Ils se croyaient bien en sécurité dans ce petit bois, non loin du bourg où les habitants connaissaient leur existence, malheureusement c’était sans se méfier que dans leur entourage se trouvait un délateur
Et c’est précisément , ce 9 août 1944, qu’il conduisit une colonne allemande, au campement du bois de La Garenne, sur la commune de Saint-Georges-sur-Allier. Surpris dans leur sommeil et dans l’impossibilité de répliquer, l’accrochage coûta aux FFI, six tués et trois blessés dont un grièvement qui succomba le soir même à l’Hôtel-Dieu. En outre, six maquisards furent faits prisonniers et déportés.
Il apparut très rapidement qu’une dénonciation était à l’origine de cette action. Ce maquis se trouvait très proche de la garnison allemande de Vic-le-Comte et du poste allemand qui gardait un pont sur l’Allier. Cette fusillade pourrait être une opération de représailles suite à un accrochage survenu la veille à Issoire où des soldats allemands seraient tombés dans une embuscade menée par un groupe du FFI avec un bilan de deux morts et huit blessés
Les 6 fusillés :
- Daniel Geneste, né le 16 décembre 1924 à Trézioux (Puy-de-Dôme). Fils d’Antoine Genest et Mathilde Duvert. Membre de la résistance
- Raymond, Paul, Genet, né le 22 juin 1921 à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) . Fils de Marcel Genet et Anna Arvis Mention : Mort pour la France Homologué FFI
- Pierre Lavest, né le 20 avril 1925 à Courpière (Puy-de-Dôme). Fils de Jean-Marie Lavest et Marie Defferier. Mention : Mort pour la France. Homologué FFI
- René Maire, né le 11 juin 1923, à Pagny-sur Moselle (Moselle). Homologué FFI
- Lucien, Aimé, Pialat, né le 19 Août 1919 à Saint- Jean -des- Ollières (Puy-de-Dôme). Fils de Jean-Marie Pialat et Georgette Foury. Mention : Mort pour la France
- Antoine, François, Roullot, né 2 octobre 1924 ,à Bourtzewiller (Mulhouse, Haut-Rhin),résidant à Pont-du-Château (Puy-de-Dôme). Mention : Mort pour la France : AC P 21 145067.Stèle de Chignat à Vertaizon.
Une stèle commémorative a été érigée sur le lieu de la fusillade où sont inscrits les noms des 6 fusillés : « A la mémoire des F.F.I. tués par les Allemands le 9 Août 1944 et A la mémoire de six patriotes morts pour la libération de la France ».
Sources

SOURCES : Arch.dép. Puy-de-Dôme, Crimes de Guerre 908 W 14 . — Quotidiens La Montagne du 13/06/2016 et du12/08/2017 . — Eugène Martres, L’Auvergne dans la tourmente 1939-1945, Editions de Borée . — Manuel Rispal, Billom 1941-1943, Editions Autrefois . — Mémorial GenWeb

Huguette Juniet

Version imprimable de cet article Version imprimable