Né le 17 janvier 1921 à Bourg-en-Bresse (Ain), exécuté sommairement le 9 avril 1944 à Échallon (Ain) ; employé des PTT ; résistant de l’armée secrète (AS) de l’Ain et des Forces françaises de l’Intérieur (FFI).
.

Paul Besson était le fils de Claude Marie, mécanicien et de Alexandrine Victorine Valensot, ménagère. Il était célibataire et exerçait la profession d’employé des PTT, à Bourg.
Réfractaire au STO, il entra dans la Résistance au début de l’année 1943 à l’armée secrète de l’Ain, au maquis du camp de Chougeat, avec le pseudonyme de "Philibert".
Il fut fait prisonnier le 1er avril 1944 et incarcéré à la Feldgendarmerie de Bourg puis exécuté le 10 avril 1944 à Échallon (Ain).
Il fut inhumé le 23 novembre 1948 au cimetière communal, à Bourg-en-Bresse (Ain).
Il obtint la mention « Mort pour la France » portée sur son acte de naissance.
Le jugement rectificatif de décès rendu par le Tribunal civil de Nantua (Ain)fut transcrit le 9 septembre 1947 en la mairie de Bourg.
Il fut homologué comme sergent des Forces françaises de l’Intérieur (FFI).
Son nom figure sur le monument aux morts de Bourg-en-Bresse (Ain).
Sources

SOURCES : Musée de la Résistance en ligne Camp de Chougeat.— Mémorial GenWeb.— État civil.

Jean-Louis Ponnavoy

Version imprimable de cet article Version imprimable