Sur la stèle érigée route du Roc-Saint-André
Sur le monument aux morts de Lizio
SOURCE : :Photos Husson
Le bourg
Le 19 juin 1944, Yves K’ourio fut abattu par une patrouille allemande dans le bourg de Lizio. Agent de liaison de Valentin Abeille, délégué militaire de la région M (Normandie, Bretagne, Anjou), il avait participé aux combats du 18 juin 1944 à Saint-Marcel (Morbihan) à l’issue desquels les combattants des Forces françaises de l’intérieur (FFI) et les parachutistes du 4e SAS (Special Air Service) qui défendaient le camp de Saint-Marcel s’étaient repliés et dispersés. Il avait alors trouvé refuge chez Emmanuel et Marie Joubel à Lizio où il est inhumé dans le cimetière communal, et où une allée porte son nom depuis 1976.

Ferme des Castillez
Le 20 juillet 1944, quelques jours après le décès de son fils, Henri Denoual, exécuté le 12 juillet 1944 à Kerihuel en Plumelec (Morbihan), des soldats allemands firent irruption dans la ferme de Théophile Denoual aux Castillez en Lizio à la recherche d’une cache d’armes. Ils pillèrent la ferme. Ils l’emmenèrent ainsi que son fils Auguste Denoual à l’école communale, où il fut sauvagement battu à coups de pelle. Le corps de Théophile Denoual fut retrouvé enterré à cinq cents mètres du bourg, au lieu-dit Les Grandes Grées.

Route de Roc-Saint-André
Le nom d’Yves K’ourio, orthographié « Kouriou », le nom de Théophile Denoual, associé à celui de son fils Henri Denoual exécuté à Kérihuel en Plumelec (Morbihan) le 12 juillet 1944, et le nom de Marcel Séné exécuté à Saint-Vincent-sur-Oust le 22 juin 1944 sont inscrits sur une stèle de pierre qui se dresse au bord de la route conduisant à Roc-Saint-André. Elle porte l’inscription :

« À la mémoire de
- Théophile DENOUAL
- Henri DENOUAL son fils
- Yves KOURIOU (Yves K’OURIO)
- Marcel SÉNÉ
Victimes de la barbarie Allemande en 1944 »

Le monument aux morts
Dans le bourg, les noms de Théophile Denoual et d’Henri Denoual figurent sur la plaque « 1939-1945 » du monument aux morts sur lequel a été aussi apposée une plaque commémorative portant l’inscription :

« Victimes des Allemands en 1944
- Théophile DENOUAL
- Henri DENOUAL
- Yves KOURIOU (Yves K’OURIO)
- Marcel SÉNÉ »
Sources

SOURCES : René Le Guénic, Les Maquisards chez nous en 1944 et Morbihan, Mémorial de la Résistance, Imprimerie Basse Bretagne, Quéven, 2013. — Site internet de la commune de Lizio. — " Lieux mémoriels en Morbihan-Lizio ", site Internet des Amis de la Résistance du Morbihan, ANACR-56.

Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson

Version imprimable de cet article Version imprimable