Né le 28 août 1913 vraisemblablement en Charente, exécuté sommairement le 28 avril 1944 à Saint-Martin-de-Fressengeas (Dordogne) ; maquisard FTPF.

Originaire de Saint-Genis-d’Hiersac (Charente), Marc Combeau avait rejoint des maquisards FTPF cantonnés à Saint-Martin-de-Fressengeas en Dordogne.
Il fut victime d’une colonne de répression (Allemands, Phalange nord-africaine et miliciens) qui investit le village des Merles le 28 avril 1944. Il fut l’un des dix hommes abattus, dont six résistants et quatre habitants du village.
Son nom est inscrit sur une stèle commémorative, sur la plaque apposée sur la grange où eut lieu l’exécution de sept des dix victimes et sur le monument aux Morts de Saint-Genis-d’Hiersac.


Voir Saint-Martin-de-Fressengeas (28 avril 1944)
Sources

SOURCES : Guy Hontarrède, La Charente dans la Seconde Guerre mondiale, Dictionnaire historique, Saintes, Le Croît vif, 2004, p. 256. — Guy Penaud, Histoire de la Résistance en Périgord, Bordeaux, éditions Sud-Ouest, 2013, p.246-247. — Page du site Résistance française. —Article de Jacques Guine, dans Sud-Ouest, 5 mai 2017. — MémorialGenWeb.

Dominique Tantin

Version imprimable