Né le 7 mars 1916 à Trédarzec (Côtes-du-Nord, Côtes d’Armor) ; abattu par les Allemands le 6 juillet 1944 à Ploëzal (Côtes-du-Nord, Côtes d’Armor) ; instituteur ; responsable FTP du secteur de Lézardrieux.

Le 6 juillet 1944, Robert Henry, son cousin Yves Henry ainsi que Yves Le Moigne furent surpris dans une ferme par des miliciens autonomistes bretons à Ty-Nu en Ploëzal.
Yves Le Moigne fut assassiné sur place. Robert Henry, blessé, fut conduit à l’hôpital de Paimpol, le jour même il y décéda. Yves Henry blessé par les miliciens fut arrêté par les militaires allemands, martyrisé puis assassiné. Son corps fut retrouvé dans une fosse à Landébaëron avec 3 autres FTP : Pierre Piriou, Henri Le Cozannet et Jean Dugay.
Yves Le Moigne avait 28 ans, son nom figure sur Le Monument de Ty-Nu en Ploëzal. et sur La plaque du Stade Charles De Blois, rue du Maréchal Joffre en Guingamp.
.
Site des Lieux de Mémoire du Comité pour l’Étude de la Résistance Populaire dans les Côtes-du-Nord
Sources

SOURCES : Arch. Dép. Côtes d’Armor, 2W236. – Archives de l’ANACR. – Alain Prigent et Serge Tilly, L’occupation allemande dans les Côtes-du-Nord (1940-1944), Les Lieux de Mémoire, Cahiers de la Résistance Populaire dans les Côtes-du-Nord, n° 10 (2004) et n° 11 (2005).

Alain Prigent, Serge Tilly

Version imprimable