Le 16 août 1944, la section commandée par François Gendron, "Benoît" dans la Résistance, décide d’attaquer un convoi allemand à côté de Riom sur la Nationale 9. Ce groupe appartient au Corps franc des Truands, groupe agissant et recrutant en Haute-Loire, Cantal et Puy-de-Dôme, rattaché à l’Armée Secrète.Retour ligne automatique
Ils se rendent compte trop tard que le convoi est trop important pour eux, avec une vingtaine de camions. Ils ouvrent néanmoins le feu et 10 résistants sont tués dans les combats, dont le commandant "Benoît".
Sources

SOURCE : Patrice Provenchère, Le Corps franc des Truands. La Résistance en Auvergne (Cantal, Haute-Loire, Puy-de-Dôme), Polignac, éditions du Roure, 2010.

Version imprimable de cet article Version imprimable