Harcelées par la Résistance et poursuivies par les troupes américaines, les unités allemandes en retraite exercèrent de nombreuses représailles dans le département de l’Aube notamment le 27 août 1944 à Précy-Saint-Martin où elles exécutèrent 14 otages dont 11 victimes civiles.

Fin août 1944 dans l’Aube, les troupes nazies en retraite harcelées par les maquis de l’Aube et poussées par l’avancée américaine refluaient vers l’est tout en pourchassant les résistants et effectuaient des rafles parmi la population. Un groupe FFI des commandos M assurait la protection des ponts sur l’Aube à Lesmont, Précy-Saint-Martin et Épagne afin de faciliter la progression des troupes américaines. Le PC était installé à la mairie de Précy-Saint-Martin. Une unité américaine s’apprêtait à secourir le village de Précy-Saint-Martin mais un habitant sans doute mal intentionné dissuada les américains prétextant que la lutte à Précy était terminée et que leur intervention était inutile. En fait les allemands étaient toujours présents et le 27 août 1944 vers 22h00 ils mirent la commune à feu et à sang, incendiant la mairie ainsi que 9 fermes et maisons et détruisant le bétail. Le lendemain vers midi ils reçurent l’ordre de se replier et embarquèrent dans des camions. L’unité responsable a été identifiée comme étant la 2e compagnie du 3e régiment d’artillerie de marine. Les habitants rescapés se décidèrent prudemment à revenir dans le village et découvrirent la désolation. En explorant cours et jardins, ils découvrirent les cadavres mutilés de 14 otages qui avaient été abattus en représailles. Leurs noms sont inscrits sur une plaque commémorative sous le porche de l’église de Précy-Saint-Martin. La liste est la suivante :
— AUBRY Hoche
— BACHELIER André
— BERTHIER Joseph
— CAFFET Guy
— CAFFET Marcel
— ERASSOFF Michel
— GIRARDIN Émile
— GIRARDIN Ernest
— MORET André
— MORET Lucien
— PÉCHEUX Émile
— POINCLOUX Georges
— ULSAS André
— ULSAS Émile
Précy-Saint-Martin a été reconnue comme commune martyre et a reçu la Croix de guerre avec citation. Une de ses rues porte le nom de rue du 27-août-1944.
Sources

SOURCES : Histoire d’un crime. Le massacre de Précy-Saint-Martin, Aube 27 août 1944, Imprimerie de l’Aube à Troyes, février 1945.— Mémorial Genweb.

Jean-Louis Ponnavoy

Version imprimable de cet article Version imprimable