Péreille est un village du pays d’Olmes (Ariège) implanté dans le massif prépyrénéen ; les grottes servirent d’abri à l’un des premiers maquis formés par les FTPF. C’était le cas de celui que dirigeait un ancien boulanger bordelais, volontaire des Brigades internationales et un jeune Narbonnais. Dans une tentative avortée de s’emparer d’armes, ils participèrent à l’un des tous premiers combats d’un maquis contre les forces allemandes

Dès 1943, Alexis Audéon un Vendéen installé à Bordeaux (Gironde), ancien des Brigades internationales, et Achille Bochetto un jeune Narbonnais réfractaire au STO furent les créateurs du maquis FTPF du Bac d’Ilhat, implanté dans les trois communes voisines d’Ilhat, Péreille et Roquefixade (Ariège) situées dans le massif karstique prépyrénéen, dans le Pays d’Olmes, à proximité de la petite ville industrielle de Lavelanet (Ariège). C’est dans la commune de Péreille, à la grotte de de la Sorcière d’Izarna que les FTPF étaient installés à la fin de l’été 1943.
Ces FTPF participèrent, le 18 septembre 1943, à l’un des tous premiers engagements armés d’un maquis contre les forces allemandes, après celui de Rosis (Hérault) le 10 septembre 1943. Alexis Audéon fut touché mortellement, lors d’une tentative pour s’emparer, le 18 septembre 1943, des armes entreposées par les Allemands au poste de guet de Péreille (Ariège) tenu par cinq hommes. Son camarade Achille Bochetto grièvement blessé, put quitter Péreille grâce au courage de deux jeunes filles et d’un garagiste. Ils le transportèrent à Toulouse (Haute-Garonne) à l’hôpital de la Grave.
où il mourut des suites de ses blessures, le 24 octobre 1943.
L’attaque menée aussi, entre autres, par René, Georges Tabar alias "Fourest" et Henri Lagarde, fut un échec car les assaillants accueillis par des tirs d’une mitrailleuse furent ensuite surpris par le retour prématuré d’une patrouille allemande. Ce fut à ce moment qu’Audéon et Bochetto furent touchés. Les Allemands laissèrent deux tués et deux blessés. Les survivants se réfugièrent à la grotte de la Caunha (la Caougne) à la montagne de la Frau qui domine Montségur (Ariège) au Sud-Ouest.
AUDÉON Alexis
BOCHETTO Achille
Sources

SOURCES : SHD, AVCC, Caen, dossiers d’Alexis Audéon et d’Achille Bochetto. — La Dépêche, 14 septembre 2009, 25 septembre 2013, 2 octobre 2016. — Site histariege, consulté par André Balent, le 14 avril 2018.

André Balent

Version imprimable de cet article Version imprimable