Né le 7 octobre 1919 à Paris (XVe arr.), fusillé le 25 août 1944 à Villeneuve-Saint-Denis (Seine-et-Marne) ; imprimeur, résistant FFI.

Monument aux 11 de la forêt de Ferrières. Cliché AERI.
Fils de Henri Bisson, horloger, et de Renée Guinot, couturière, domiciliés à Paris (XVe arr.) , Pierre Bisson, célibataire, était imprimeur à l’Imprimerie nationale.
Mobilisé à Montluçon (Allier) en juin 1940, démobilisé le 25 août 1940, il fut affecté d’office aux Chantiers de jeunesse dans l’Allier, en forêt de Tronçais.
De retour chez lui, la direction de l’Imprimerie le détacha au chantier forestier d’ Hallignicourt (Haute-Marne) puis dans celui de la Fortelle en Seine-et-Marne. C’était le moyen qu’avait trouvé l’Imprimerie nationale pour protéger son personnel d’un renvoi, de toute réquisition et par la suite du STO.
En juin 1944, Pierre Bisson s’engagea dans les FFI, dans le maquis de la Fortelle (Tournan-en-Brie), du mouvement Vengeance lié à l’Armée secrète.
Alors qu’ils étaient réunis dans la maison du garde des Eaux et Forêts Henri Jambois à La Bretèche d’Hermières, commune de Ferrières, une unité d’artillerie de soldats allemands en retraite encercla la maison et arrêtèrent les résistants.
Embarqués dans un camion, c’est dans un bois de la commune voisine de Villeneuve-Saint-Denis que les onze résistants furent suppliciés puis exécutés sommairement le 25 août 1944 après avoir creusés leurs tombes.
Leurs corps furent retrouvés le 28 août1944. au lieu-dit "Bois des Charbonniers", parcelle 6. Ils étaient âgés de 18 à 25 ans,
Des obsèques solennelles furent organisés le 30 août 1944 à Tournan-en-Brie.
Pierre Bisson a reçu la mention « Mort pour la France » en février 1950. Il a été homologué FFI, services validés du 1er juin 1944 au 25 août 1944, et décoré de la Croix de guerre avec citation à l’ordre de la brigade n°435.
Un monument commémoratif au bord de la route CD21 rappelle le martyr de ces 11 résistants : René Allais, Pierre Bisson, Lucien Cotel André Dupré, Michel Haby, Roger Havard, Claude Kieffer, Roger Marty, Christian Michel et Christophe Plante.
Sur ce monument, un groupe de 4 plaques "ceux de Villemageon. Imprimerie Nationale" comprend les noms de :
René ALLAIS 9-1-1923 (21 ans)
Pierre BISSON 7-10-1919 (24 ans)
André DUPRÉ 7-4-1921 (23 ans)
Christophe PLANTE 9-1-1920 (24 ans)
Voir Villeneuve-Saint-Denis, 25 août 1944.
Sources

SOURCES : SHD Vincennes, GR 16 P 61569. - Fondation de la Résistance, « Monument aux fusillés de Villeneuve-Saint-Denis », Musée de la résistance en ligne [en ligne]. — État civil.

Marie-Cécile Bouju et Annie Pennetier

Version imprimable