Michel Gorand, Morts à l’été 1944 dans l’Indre, 2017, 121 p.
En ce lieu-dit Pêchoire sont tombés glorieusement dans les Retour ligne automatique
Combats contre les troupes allemandes les 23 et 24 juillet 1944.
Souvenez-vous qu’ils sont morts pour que vivent la France et la Liberté.
Photos Michel Gorand
Côté gauche du monument :
Fabre Charles
Girard Marcel
Goblet Gaston
Legras André
Côté droit du monument :
Parent Edmond
Poignard André
Rabinaud Claude
Guerineau Maxime
Une troupe motorisée de soldats allemands et de miliciens encercle, le 23 juillet 1944, le maquis « Carol » et « Épernon » cantonné dans la forêt de Preuilly. Le combat dure toute la journée et, c’est à la nuit seulement, que les maquisards peuvent décrocher : mais ils laissent des morts sur le terrain. Les Allemands reviendront le lendemain pour détruire le camp mais les maquisards s’étaient dispersés dans les bois et fermes alentour.
FABRE Charles
GOBLET Gaston, Georges
PARENT Edmond, Georges
POIGNARD, André, Émile
RABINEAU Claude, Daniel, Raymond
Sources

SOURCES : Combats des maquisards Indre été 1944, ANACR Indre, 2012. —
Michel Gorand, Morts à l’été 1944 dans l’Indre, 2017, 121 p.

Michel Gorand

Version imprimable de cet article Version imprimable