Né le 1er septembre 1910 à Louhans (Saône-et-Loire), mort des suites de ses blessures le 4 décembre 1944 à Louhans ; mécanicien ; résistant des Forces françaises de l’Intérieur (FFI).

Robert Alaise était le fils de Jean Baptiste Marius Alexandre, mécanicien et de Marie Louise Michel, sans profession. Il était célibataire et domicilié à Châteaurenaud, près de Louhans (Saône-et-Loire). Il exerçait la profession de mécanicien.
Il entra dans la Résistance dans le groupement du Louhannais et à la compagnie Colette.
Il fut blessé (pas de précisions quant au lieu, aux causes et à la nature des blessures) et décéda des suites de ces dernières le 4 décembre 1944, 8 rue de Bram, à Louhans.
Il obtint la mention « Mort pour la France » suivant avis du Secrétariat général des Anciens combattants du 1er juin 1945.
Il fut homologué comme adjudant des Forces françaises de l’Intérieur (FFI).
Son nom figure sur le monument aux morts, à Châteaurenaud et sur le monument commémoratif de la Résistance, à Louhans (Saône-et-Loire).
Sources

SOURCES : Mémorial Genweb.— État civil (acte de décès).

Jean-Louis Ponnavoy

Version imprimable