Lastèle dédiée à Émile Pondard au Bodigon
La stèle dédiée à Bernard Le Mée au Grenit
Le monument aux morts et le monument commémoratif 1939-1945
Sur le monument commémoratif 1939-1945
Sur le monument aux morts de Rieux
SOURCE : Photos Husson
Bodigon
À partir de la mi-août 1944, des accrochages opposèrent des soldats allemands venus de la Poche de Saint-Nazaire, qui traversaient la Vilaine pour venir faire des incursions dans les marais de Rieux en territoire libéré. Le 15 août 1944, vers huit heures trente, Émile Pondard qui appartenait à la 2e compagnie dite compagnie de Rochefort-en-Terre (Morbihan) du 9e Bataillon FFI du Morbihan (AS, FTPF) commandé par le commandant Le Gouvello, fut tué au cours d’un affrontement avec un groupe de quatre soldats allemands signalés dans les marais de Rieux, près du village de Bodigon en Rieux.

Une stèle a été érigée sur le lieu de son décès, qui a été déplacée en août 2014 dans le village tout proche de Bodigon en Rieux et qui porte l’inscription :

« À la mémoire der
l’abbé Émile PONDARD
FFI
tué ici par les Allemands
le 15 août 1944
âgé de 22 ans
Priez pour lui »

Grenit
Le 23 août 1944, des soldats allemands effectuèrent une nouvelle incursion dans les marais de la Vilaine. Au Grenit en Rieux, ils arrêtèrent Bernard Le Mée, jeune civil âgé de 15 ans, et s’en servir comme bouclier humain. Ils avancèrent vers le bourg de Rieux tenu par des parachutistes SAS (Special air service) et des soldats de Forces françaises de l’intérieur (FFI) en l’obligeant à marcher devant eux. Blessé, il fut achevé vers huit heures trente au Grenit en Rieux par les soldats allemands qui lui tirèrent dans le dos. </br
Une stèle a été érigée sur le lieu de son exécution qui porte l’inscription :

« Bernard LE MÉE
tué par les Allemands
le 23 août 1944
dans sa 16e année »

Marais de la chaussée du Cran
Les soldats allemands qui exécutèrent Bernard Le Mée au Grenit en Riuex battirent en retraite en incendiant une maison et en prenant cinq civils en otages dont l’ingénieur Charles Tardivel qui fut abattu dans les marais de la chaussée du Cran.

Bourg
Un monument commémoratif « 1939-1945 » a été érigé dans le bourg de Rieux à côté du monument aux morts communal. Il est constitué d’un obélisque au pied duquel sont scellées trois plaques dédiées aux Résistants, aux civils et déportés.

« Résistants - FFI (1939-1945)
- COURTILLE André
- LE GOFF Yves
- PONDARD Émile
- DESBOIS Guy
- MERCIER Armand
- PRZYBYLOWSKI Jean-Antoine »

« Victimes civiles (1939-1945)
- LE MÉE Bernard (LE MÉE Bernard)
- TARDIVEL Charles »

« Victimes de la déportation (1939-1945)
- CHEVAL Gustave
- DAYON Honoré
- THEBAULT Prosper et Aristide »

Les noms de Bernard Le Mée orthographié « Lemée » et d’Émile Pondard figurent sur la liste « 1939-1945 » du monument aux morts communal.
Sources

SOURCES : René Le Guénic, Morbihan, Mémorial de la Résistance, Imprimerie Basse Bretagne, Quéven, 2013. État civil, Rieux (actes de décès).

Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson

Version imprimable de cet article Version imprimable