Quatre-vingt six habitants d’Ascq furent massacrés dans la nuit du 1er au 2 avril 1944, par la 12e Panzerdivision SS Hitlerjugend, en représailles d’un sabotage contre la voie ferrée.

Tertre des massacrés
Carré des massacrés, cimetière municipal d’Ascq
L’action avait été organisée par le groupe de sabotage d’Ascq, commandé par Paul Delécluse et composé d’Henri Gallois, Édouard Lelong, Eugène Mangé et Louis Marga et André Ollivier. Des explosifs furent placés au kilomètre 7.530, près du passage à niveau du Quennelet où débouche la rue Marceau, et visait un train de marchandises venant de la frontière belge. Cependant, un convoi de la 12e Panzerdivision SS Hitlerjugend s’intercala entre l’express Bruxelles-Lille et le train de marchandises, et la charge explosa sous la locomotive, vers 22 h. 44, qui roulait alors lentement, à 20-25 km/h. Le mécanicien belge, René Dascotte, put l’arrêter « rapidement par les moyens ordinaires et sans brusquerie […] à hauteur de la cabine d’aiguilllage ». Les dégâts furent assez modérés sur la motrice ; un wagon-plateforme avait déraillé ; quelques blindés basculèrent et furent légèrement endommagés ; aucune victime. L’électricité avait été coupée par l’explosion.
Sans que les causes aient été clairement établies, le massacre de quatre-six habitants eut lieu un peu plus tard, entre 23 h. 10 et 0 h. 40. Les personnes habitant à proximité de la voie furent raflées et emmenées à la cabine d’aiguillage puis vers la queue du convoi. L’aiguilleur, André Ollivier, fut le premier à être abattu, puis les fils Trackoen. Les hommes du groupe furent alors enfermés dans un wagon, puis abattus.
D’autres hommes furent capturés, habitant dans plusieurs rues des environs de la gare.
Parmi les victimes se trouvaient fortuitement plusieurs résistants, dont Charles Dutilloy et René Vandermersche, Maurice Cousin, Jean et René Trackoen, Gaston Baratte, Léon Dewailly.
Un tertre des massacrés fut élevé en leur mémoire, au 77 rue Mangin, à Ascq (auj. Villeneuve-d’Ascq).

Liste des massacrés

  1. ALBERT Lucien ;
  2. AVERLON Claude ;
  3. AVERLON Gustave ;
  4. BALOIS René ;
  5. BARATTE Gaston ;
  6. BÉGHIN Louis ;
  7. BILLAUX Robert ;
  8. BRILLET Pierre ;
  9. CARPENTIER Maurice ;
  10. CASTAIN Edgar ;
  11. CATOIRE René ;
  12. CHRÉTIEN Gaston ;
  13. COMYN Henri ;
  14. COUQUE Arthur ;
  15. COUQUE Clovis ;
  16. COURMONT Pierre ;
  17. COUSIN Maurice ;
  18. CRUCQ René ;
  19. DEBACHY Henri ;
  20. DECLERCQ Julien ;
  21. DECOURSELLE Émile ;
  22. DEFFONTAINE Louis ;
  23. DEKLEERMAKER Henri ;
  24. DELANNOY Eugène ;
  25. DELATTRE René ;
  26. DELBECQUE Henri ;
  27. DELCROIX Fernand ;
  28. DELEMOTTE Paul ;
  29. DEMERSSEMAN Albert ;
  30. DEPOORTER Michel ;
  31. DESCAMPS Charles ;
  32. DESCATOIRE Marcel ;
  33. DESMETTRE Gaston ;
  34. DESRUMAUX Louis ;
  35. DÉTÉ Émile ;
  36. DEWAILLY Léon ;
  37. DILLIES Henri ;
  38. DUBRULLE Charlemagne ;
  39. DURETZ Roger ;
  40. DUTILLOY Charles, résistant (réseau Sylvestre-Farmer, WO) ;
  41. FACON Georges ;
  42. FOLLET Maurice ;
  43. FRANCKE Jules ;
  44. GUILLERON Henri ;
  45. GRIMONPONT André ;
  46. GUERMONPREZ André ;
  47. HÉBERT Raoul ;
  48. HENNEBIQUE Jules ;
  49. HENNIN Apollinaire ;
  50. HORBEZ Jules,
  51. LALLARD Pierre ;
  52. LANGLARD Maurice ;
  53. LAUTEM Constant ;
  54. LHERNOULD Gustave ;
  55. LHERNOULD Paul-Henri ;
  56. LHERNOULD Paul-Alphonse ;
  57. LERUSTE Paul ;
  58. MACAIGNE Paul ;
  59. MARGA Georges ;
  60. MENEZ Maurice ;
  61. MEPLONT Paul ;
  62. NOBLECOURT François ;
  63. NUYTTENS Jean ;
  64. OLLIVIER André ;
  65. OTLET Paul ;
  66. OUDART Georges ;
  67. POTTIÉ Arthur ;
  68. POULAIN Raphaël ;
  69. RIGAUT Arthur ;
  70. RONSSE Auguste ;
  71. ROQUES Jean ;
  72. ROQUES Maurice ;
  73. ROUNEAU Robert ;
  74. SABIN Lucien ;
  75. SIX Henri ;
  76. THIEFFRY Gustave ;
  77. THIEFFRY Maurice ;
  78. THIEFFRY Michel ;
  79. TRACKOEN Jean ;
  80. TRACKOEN René ;
  81. TREHOUST Robert ;
  82. VANCREAEYNEST Roger ;
  83. VANDENSBUSSCHE Maurice ;
  84. VANDERMERSCHE René, résistant (réseau Voix du Nord) ;
  85. VANPEENE Albert ;
  86. VERMUS Paul.

Les victimes reposent dans le carré des corps restitués du cimetière de Villeneuve-d’Ascq.
JPEG - 16 ko
Carré des massacrés, cimetière municipal d’Ascq

Le massacre compte aussi des rescapés et de nombreux blessés, notamment par balle : Arthur Bettrémieux, 17 ans ; Jean Cardon, 45 ans ; Édouard Cardon, 20 ans ; Léon Chuffart, 31 ans ; Richard Dejonghe, 54 ans ; Gustave Mérie, 59 ans ; Clovis Pelloquin, 45 ans ; Arsène Sion, 63 ans ; Gustave Vancraeyenest 51 ans ; Oscar Vanmœrbeke, 68 ans.
Sources

SOURCES : Jacqueline Duhem, Ascq 1944. Un massacre dans le Nord. Une affaire franco-allemande, Les Lumières de Lille éd., 2014, 266 p. — Sites Internet : Massacre d’Ascq ; article de Wikipedia, consultés le 25 sept. 2018.

Iconographie
ICONOGRAPHIE. Mémorial GenWeb

Frédéric Stévenot

Version imprimable