Né le12 mai 1925 à Mars (Ardèche), exécuté sommairement par la police allemande et des miliciens le 22 avril 1944 à Araules (Haute-Loire) ; étudiant normalien, victime civile.

André Valla est le fils de Victor, cultivateur, et de Cécile, née Ruel, ménagère. Il était célibataire,étudiant à l’école normale et demeurait à Chièze, commune d’Araules.
Suite à l’exécution d’un milicien à Yssingeaux (Haute-Loire) le 17 avril par la Résistance, une vaste opération fut menée par la police allemande aidée de miliciens dans le secteur d’Yssingeaux le 22 avril 1944. Plusieurs personnes furent arrêtées, des jeunes maquisards exécutés sommairement, ainsi que plusieurs civils soupçonnés d’être des maquisards ou de les avoir aidés.
Alors qu’une partie de la troupe allemande était demeurée près du hameau de Chièze, où deux jeunes maquisards venaient d’être abattus dans une ferme leur servant de refuge, Marc Valla qui habitait ici et y exploitait une ferme, voulut rejoindre la maison de ses parents au hameau de la Batie. Il était accompagné de son frère André, normalien, qui terminait une convalescence.
Ils passèrent devant la ferme où les maquisards venaient d’être abattus. Ils furent arrêtés par les Allemands, soupçonnés de cacher des maquisards et immédiatement fusillés. C’est leur père qui, quelques instants après, devait découvrir leurs deux cadavres.
Une stèle commémorative érigée en 1945 à Araules, rappelle ces événements tragiques qui coûtèrent la vie à neuf personnes. Il a été déclaré "Mort pour la France".
Sources

Sources : Fernand Boyer, Témoins de pierre du sang versé. Les monuments de la résistance en Haute-Loire, Le Puy, éditions de la Société académique, 1983 .— MémorialGenweb .— état civil Araules (acte de décès).

Eric Panthou

Version imprimable