.Né le 18 juillet 1905 à Carnac (Morbihan), mort au combat le 11 août 1944 à Hennebont (Morbihan) ; gendarme ; réseau Action, FFI.

Bénoni Caradec
SOURCE : Site Les services de l’État dans le Morbihan
Sur le monument aux morts de Carnac
SOURCE : Photos Husson
Bénoni Caradec était le fils de Jean Mathurin Caradec et de Marie Anne Morice, cultivateurs à Saint-Colomban en Carnac (Morbihan). Il avait épousé Agnès Person.

Admis dans la gendarmerie le 31 juillet 1928, il fut affecté à la 9e Légion et servait sous l’Occupation, au sein de la brigade de Lorient (Morbihan).
Membres du réseau Action, il rejoignit le maquis le 12 juin 1944 à Caudan (Morbihan), et se trouvait dans le camp de Saint-Marcel où étaient regroupés les combattants des Forces françaises de l’intérieur (FFI) et les parachutistes SAS (Special Air Service) de la France libre, lorsque celui-ci fut attaqué en force par la Wehrlmacht le 18 juin 1944 par la Wehrmacht. Après le repli et la dispersion des unités FFI engagées à Saint-Marcel, il fut intégré à la 1ère compagnie du 7e Bataillon FFI (ORA) du Morbihan, commandé par Jean Muller [pseudonyme dans la Résistance : commandant Kersulec], qui combattit au début du mois d’août 1944 les Allemands qui se repliaient sur la Poche de Lorient. À la tête d’une équipe de de fusiliers-mitrailleurs, il fut tué au combat le 11 août 1944 sur le front de la Poche de Lorient.
L’acte de décès numéro 183 dressé en mairie d’Hennebont le 12 août 1944, le déclare décédé le 11 août 1944 à 18 heures 30 au Parc du Mil en Hennebont.
Bénoni Caradec obtint la mention « Mort pour la France ». Il fut cité à l’ordre de la Division et reçut la Croix de guerre avec étoile d’argent.

À Carnac, le nom de Bénoni Caradec est inscrit sur la plaque « Guerre 1939-1945 » du monument aux morts communal.
Sources

SOURCES : AVCC, Caen, AC21P 38 129. — SHD, Vincennes, GR16P 105 662. — Pierre Accoce, Les gendarmes dans la Résistance, Paris, Presses de la Cité, 2001. — Mémorial GenWeb. — Site Internet Les services de l’État dans le Morbihan-Portraits de gendarmes résistants (photo). — État civil, Carnac (acte de naissance) ; Hennebont (acte de décès).

Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson

Version imprimable