Né le 24 avril 1912 à Pleudaniel (Côtes-du-Nord, Côtes-d’Armor), mort au combat le 28 octobre 1944 à Sainte-Hélène (Morbihan) ; FTPF-FFI.

Georges Péron était le fils de François Péron, cultivateur, décédé, et d’Angélique Mével, ménagère. Il avait épousé Yvette Lucienne Gouzien le 5 juin 1939 à Brest .

Il s’engagea dans les Francs-tireurs et partisans français (FTPF) au sein du 15e Bataillon des Francs-tireurs et partisans français (FTPF) des Côtes-du-Nord (Côtes d’Armor), dit Bataillon Le Du, devenu le 15e Bataillon FFI des Côtes-du-Nord (Côtes-d’Armor), qui combattit à l’automne 1944 sur le front de la Poche de Lorient (Morbihan). Le caporal-chef Georges Péron fut tué le 28 octobre 1944 à Sainte-Hélène (Morbihan).
Son acte de décès fut dressé en mairie de Sainte-Hélène le 13 juin 1945, sur la déclaration du capitaine Joseph Le Meur, chef du 15e bataillon Le Du.
Georges Péron obtint la mention « Mort pour la France ». <.br>
Dans les Côtes-d’Armor, le nom de Georges Péron est inscrit sur le monument aux morts de Pleudaniel.
Sources

SOURCES : AVCC, Caen, AC21P 467 566. — Vincennes, GR16P 130 293. — Mémorial GenWeb — État civil, Pleudaniel (acte de naissance) ; Sainte-Hélène (acte de décès).

Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson

Version imprimable