Né le 29 septembre 1912 à Le Champ-Saint-Père (Vendée), massacré le 8 juin 1944 à Issoire (Puy-de-Dôme) ; maréchal-ferrant ; victime civile.

Achallé Georges
Monument aux Morts de Montreuil (Vendée).
Fils de Alfred, cultivateur, et de Hélène, née Mathé, Georges Achallé eut une sœur née en 1920.
Il se maria à Paris dans le 15 ° arr. le 14 janvier 1939 avec Denise Rio et était domicilié à Issoire où il était maréchal-ferrant.
Il circulait à bicyclette dans une rue près du quartier militaire de Bange, à Issoire quand il fut abattu par un soldat allemand, le 8 juin 1944 à midi. On ignore les raisons de cette exécution sommaire puisqu’il ne semble pas qu’il y ait eu ce jour là d’échanges de coups de feu entre la Résistance et les troupes allemandes cantonnées à Issoire.
Son nom figure sur Monument aux Morts 1939-1945 à Issoire, et sur Monument aux Morts à Montreuil (Vendée).
Il n’a pas de dossier aux Archives des Victimes des conflits contemporains à Caen.
Sources

SOURCES : Arch. dép. du Puy-de-Dôme, 908 W 496 : liste des fusillés, des massacrés dans la région du Puy-de-Dôme, 1er mars 1945 .— Mémorialgenweb.— Filae .— état civil Issoire et Le Champ-Saint-Père ?

Eric Panthou

Version imprimable