Né le 28 mai 1909 à Chenières (Meurthe-et-Moselle), massacré le 10 juin 1944 à Oradour-sur-Glane (Haute-Vienne) ; boucher ; victime civile.

Gabriel Maire, fils de Nicolas et de Marie née Meunier, avait épousé Pauline Robert. Lorrain francophone, il fut expulsé par les Allemands et il s’installa à Oradour-sur-Glane.
Il fut victime du massacre commis par les SS du 1er bataillon du 4e régiment Der Führer de la 2e SS-Panzerdivision Das Reich et périt mitraillé et brûlé dans l’une des granges où furent abattus. Son épouse échappa au massacre.
Gabriel Maire obtint la mention « Mort pour la France » par jugement du tribunal de Rochechouart du 10 juillet 1945.
Voir Oradour-sur-Glane
Sources

SOURCES : Liste des victimes, Centre de la Mémoire d’Oradour-sur-Glane. — Guy Pauchou, Dr Pierre Masfrand, Oradour-sur-Glane, vision d’épouvante, Limoges, Lavauzelle, 1967, liste des victimes, pp. 138-194. — MémorialGenWeb.

Dominique Tantin

Version imprimable