Né le 11 novembre 1943 à Oradour-sur-Glane (Haute-Vienne), massacré le 10 juin 1944 à Oradour-sur-Glane ; victime civile.

Guy Peyroux était le fils d’André Peyroux et d’Amélie Rouffanche*, née le 6 mai 1923 à Saint-Gence (Haute-Vienne), fille de Simon Rouffanche* (1891-1944) et de Marguerite Thurmaux (1897-1988). En 1944, le couple et son enfant auraient été domiciliés à Oradour-sur-Glane, chez Gaudy.
Ce bébé de six mois fut victime du massacre perpétré par les SS du 1er bataillon du 4e régiment Der Führer de la 2e SS-Panzerdivision Das Reich. Il fut brûlé dans l’église avec sa mère. Sa grand-mère Marguerite Thurmaux épouse Rouffanche (1897-1988) fut la seule rescapée de l’église. Son grand-père Simon périt mitraillé et brûlé dans l’une des granges dans lesquelles les hommes furent massacrés.
Guy Peyroux obtint la mention « Mort pour la France » par jugement du tribunal de Rochechouart du 10 juillet 1945.


Voir Oradour-sur-Glane
Sources

SOURCES : Liste des victimes et acte de décès, Centre de la Mémoire d’Oradour-sur-Glane. — Guy Pauchou, Dr Pierre Masfrand, Oradour-sur-Glane, vision d’épouvante, Limoges, Lavauzelle, 1967, liste des victimes, pp. 138-194. — MémorialGenWeb. — Geneanet (le site commémore les 75 ans du massacre d’Oradour-sur-Glane avec un arbre collaboratif).

Dominique Tantin

Version imprimable