Né le 29 février 1944 à Villeurbanne (Rhône), mort d’une balle perdue, tué par les Allemands, le 6 juillet 1944 à Saint-Pierre-Duchamp (Haute-Loire) ; victime civile.

Fils de Michel et de Léonie, née Lafont, Michel Marmonnier avait 4 mois quand il fut tué d’une balle perdue. Ses parents habitaient Villeurbanne. On ignore la raison de la présence de la mère et de l’enfant au village de Malivernas, commune de Saint-Pierre-Duchamp (Haute-Loire).
Le 6 juillet 1944 vers 6h30 un fort détachement de troupes allemandes fit irruption au bourg de Saint-Pierre-Duchamp (Haute-Loire), attaquant un groupe de maquisards cantonnés à la Maison d’École. Tous les maquisards purent s’enfuir, sauf Ferragne qui fut fait prisonnier. Mais ils furent poursuivis par les Allemands qui à cette occasion tuèrent par erreur un bébé de 4 mois dans les bras de sa mère, Michel Marmonnier, tandis qu’une femme était blessée mortellement, Madame Arthaud.
Sources

SOURCES : Arch. dép. du Puy-de-Dôme, 908 W 64 : crimes de guerre à Saint-Pierre-Duchamp .— état-civil Saint-Pierre-Duchamp.

Eric Panthou

Version imprimable