Né le 29 août 1886 à Saint-Pierre (Jura), massacré le 15 avril 1944 à Prémanon (Jura) : propriétaire cultivateur ; maire de Saint-Pierre ; victime civile.

Henri Verjus était le fils d’Osias et de Clémence Verjus, tous deux cultivateurs à Saint-Pierre. Il se maria le 19 juin 1928 à Saint-Pierre avec Reine Maria Fromont. Il était domicilié au quartier "Croix de Pierre", à Saint-Pierre et exerçait le métier de propriétaire cultivateur.
Le 7 avril 1944 l’ennemi lança contre les maquis et les populations de l’Ain et du Haut-Jura l’opération Frühling (Printemps) avec des éléments de la 157e division de réserve et de la Sipo-SD de Lyon.
Henri Verjus fut arrêté le 15 avril en tant que maire et fusillé à 19 heures au hameau des Arcets, à Prémanon.
Son nom figure sur le monument aux morts et sur la plaque commémorative 1939-1945, dans l’église à Saint-Pierre (Jura).
Sources

SOURCES : François Marcot La Résistance dans le Jura, éditions Cêtre, Besançon, 1985.— Mémorial Genweb.— Recensements de population.— État civil (actes de naissance et décès).

Jean-Louis Ponnavoy

Version imprimable