Née le 28 juillet 1919 à Oullins (Rhône), massacrée le 10 juin 1944 à Oradour-sur-Glane (Haute-Vienne) ; sans profession ; victime civile.

Juliette Vignal était la fille d’Ambert, né le 14 avril 1879 à Saint-Étienne-de-Serre (Ardèche), lequel avait épousé en secondes noces le 20 avril 1918 à Saint-Sauveur-de-Montagut (Ardèche) Sophie Fanie Garayt*, née le 25 janvier 1880 à Les Ollières-sur-Eyrieux (Ardèche). Le 12 septembre 1942, à Oullins, Juliette Vignal épousa François Léonard René Milord*, né le 16 février 1915 à Oradour-sur-Glane, pâtissier à Oullins au 16 rue de la Convention. De cette union était né Robert François Milord*, le 18 juin 1943 à Lyon. C’est pour le baptême de ce dernier que la famille était réunie à Oradour-sur-Glane le samedi 10 juin 1944.
Elle y fut anéantie par les SS du 1er bataillon du 4e régiment Der Führer de la 2e SS-Panzerdivision Das Reich. Juliette Vignal, sa mère et son fils périrent brûlés dans l’église. Son mari fut mitraillé et brûlé dans l’une des granges dans lesquels les hommes furent massacrés.
Juliette Vignal obtint la mention « Mort pour la France » par jugement du tribunal de Rochechouart du 10 juillet 1945.


Voir Oradour-sur-Glane
Sources

SOURCES : Liste des victimes, Centre de la Mémoire d’Oradour-sur-Glane. — Guy Pauchou, Dr Pierre Masfrand, Oradour-sur-Glane, vision d’épouvante, Limoges, Lavauzelle, 1967, liste des victimes, pp. 138-194. — MémorialGenWeb. — Geneanet-Oradour-sur-Glane

Dominique Tantin

Version imprimable