Né le 4 septembre 1923 à Cuzion (Indre), mort en action le 27 juillet 1944 à Gargilesse (Indre) ; cultivateur ; FTP, soldat FFI. 

Fils de Jean, Robert Duris et de Simone, Jeanne, Clémence Dutreil, son épouse ; Roger Duris était cultivateur à La Gautrière, commune de Cuzion et célibataire ; il était résistant FTP, soldat des Forces françaises de l’Intérieur (FFI) et fut tué le 27 juillet, alors qu’il se portait au secours du maquis, installé à la ferme de Château Gaillard, commune de Gargilesse, lors de l’attaque du maquis de Dampierre par les soldats allemands et les miliciens. « Mort pour la France ». Déclaration du décès le 29 juillet par son cousin Dutrait (qui indique le décès, le 27 juillet à La Gautrière).
Le nom de Robert Duris est inscrit sur la stèle érigée en 1945 sur la place de Dampierre ainsi que sur une plaque apposée au Moulin Garat.
Sources

SOURCE : n°9 du registre des décès de Cuzion.

Michel Gorand

Version imprimable de cet article Version imprimable