Né le 10 août 1892 à Saint-Étienne de Fontbellon (Ardèche), exécuté le 24 août 1944 à Lanas (Ardèche) ; ancien facteur receveur, bûcheron ; résistant, membre des Forces Françaises de l’Intérieur (FFI).

D’après le témoignage de deux réfugiées cachées pour ne pas être repérées par les troupes ennemies, Gustave Tauleigne, fils de cultivateurs, marié et père de deux enfants (Jean et André) fut exécuté en bordure de l’Ardèche en fin d’après midi le 24 août pour avoir refusé de suivre comme otage des soldats allemands en retraite.

Sur son corps ramené à son domicile à Lanas, apparaissaient des blessures au bras droit et dans le dos.
Sources

SOURCES :Mémorial de l’oppression.— Montagnes ardéchoises dans la guerre, tome 3, Louis Frédéric Ducros.— État civil Lanas

Alain Martinot

Version imprimable