Sur le monument de Tréffléan
« Morts pour la France »
Sur le monument de Moustoiriallan
Dans le cimetière de Locuon-Ploërdut
SOURCE : Photos Husson
Treffléan
Le 27 juin 1944, Joseph Pérès qui appartenait à la compagnie La Marseillaise des Francs-tireurs et partisans français (FFI), fut arrêté par une patrouille allemande à Saint-Tugdual (Morbihan) en même temps que son camarade Joseph Le Lardic. Tous les deux furent conduits à Tréffléan en Ploërdut (Morbihan). Joseph Le Lardic fut abattu alors qu’il tentait de prendre la fuite, tandis que Joseph Pérès fut roué de coup et exécuté sur le bord de la route conduisant de Saint-Tugdual à Tréffléan en Ploërdut, en même temps que Pierre Le Lay, un étudiant lorientais réfugié au Faouët (Morbihan) qui venait d’être arrêté à Priziac (Morbihan).

À Treffléan, un monument commémoratif en pierre a été érigé pour honorer leur mémoire. Au pied de ce monument est scellée une plaque portant l’inscription :

« Ici sont morts
le 27 juin 1944
les patriotes
- Joseph PÉRÈS
- Pierre LE LAY
Exécutés par les Allemands »

Moustoiriallan
Au printemps 1944, un important camp de maquisards appartenant aux Forces françaises de l’intérieur (FFI) s’installa à Kérusten en Ploërdut (Morbihan), secteur qui réceptionna plusieurs parachutages. Le 31 juillet 1944, plusieurs centaines de soldats allemands venant de Guémené (Guémené-sur-Scorff, Morbihan) attaquèrent ce camp. Au cours de l’engagement, Pierre Le Nalbaud fut blessé au bras et son camarade Ernest Valverde fut tué au combat d’une rafale de mitraillette en pleine poitrine. Pierre Le Nalbaud fut capturé et abattu.

Une croix de pierre sur laquelle est gravée l’inscription « Morts pour la France » a été érigée à Moutoiriallan. Au pied de cette croix est scellée une plaque commémorative sur laquelle les noms d’Ernest Vaverde de Pierre Le Nalbaut sont orthographiés par erreur « Valverd » et « Nalbaut » , avec l’inscription :

« Aux glorieux
De la Résistance
Pierre NALBAUT (Pierre LE NALBAUD)
Ernest VALVERD (Ernest VALVERDE)
Tués au combat le 31 juillet 1944 »

Cimetière de Locuon
Engagé dans les Forces françaises de l’intérieur (FFI), Pierre Bazin a été tué accidentellement à Kerfandol le 30 juin 1944, et a été inhumé dans le cimetière de Locuon-Ploërdut.
Sources

SOURCES : Ami entends-tu !, ANACR-56, numéro 13, 4e trimestre 1970 ; numéros 168 et 169, 1er et 2e trimestres 2016. — René Le Guénic, Les Maquisards chez nous en 1944 et Morbihan, Mémorial de la Résistance, Imprimerie Basse Bretagne, Quéven, 2013. — État civil, Ploërdut, (actes de décès).

Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson

Version imprimable