Né le 10 mars 1904 à Cancale (Ille-et-Vilaine), mort en action le 31 août 1944 à Saint-André-D’huiriat (Ain) ; gendarme ; résistant des Forces françaises de l’intérieur (FFI).

Jean Turpin était le fils de Hippolyte Marie, commerçant d’armateur et de Jeanne Émilie Marie Piesrel, sans profession. Il se maria le 23 janvier 1937à Paris (XXe arr.) avec Isabelle Marie Seiler.
Il exerçait la profession de gendarme avec le grade de maréchal des logis et était domicilié à Saint-Laurent-sur-Saône (Ain).
Il fut tué à l’ennemi le 31 août 1944 à Saint-André-D’huiriat (Ain).
Il obtint la mention « Mort pour la France » le 10 décembre 1957.
Il fut homologué comme soldat des Forces françaises de l’intérieur (FFI).
Son nom figure sur la stèle commémorative, à Saint-Didier-sur-Chalaronne et le monument au mort, à Saint-Laurent-sur-Saône (Ain). Il est inscrit au mémorial de la gendarmerie à Bourg-en-Bresse (Ain).
Sources

SOURCES : Mémorial Genweb.— État civil (acte de naissance).

Jean-Louis Ponnavoy

Version imprimable